Pixel Facebook Dossier couleurs : apprendre à associer les couleurs - 4MURS
Précédent Suivant
croquis d'une pièce avec nuancier de couleurs
Conseils déco

DOSSIER COULEURS : associer les couleurs

Le choix d'une ou plusieurs teintes pour sa déco peut s'avérer parfois limpide, ou d'autres fois assez délicat. Pour associer les couleurs, découvrez les logiques d'associations de couleurs définies grâce aux connaissances acquises par le cercle chromatique.
Car il n'est pas anodin : les couleurs sélectionnées sont celles qui jalonneront l'espace de vie de ses occupants. L'important est donc de choisir des tons parmi lesquels on se sent bien et qui correspondent à l'usage de la pièce. Pour effectuer cet arbitrage, on peut se servir des logiques d'associations de couleurs définies grâce aux connaissances acquises par le cercle chromatique.
disque chromatique avec focus sur un dégradé
Exemple de dégradé prélevé sur le disque chromatique

Le dégradé de couleurs

Ce sont des couleurs voisines sur le cercle chromatique, où l'on voit les paliers successifs entre celles-ci. Le dégradé est reposant pour l'oeil car l'harmonie entre les couleurs est facile à détecter.
dégradé du jaune au vert
Exemple de dégradé : ici, du jaune au vert
disque chromatique avec focus sur un camaïeu
Exemple de camaïeu prélevé sur le disque chromatique

Le camaïeu

Contrairement au dégradé, le camaïeu se construit à partir d'une seule et même couleur, que l'on décline au niveau de sa saturation (ajout de noir, de blanc, de gris ou de couleur complémentaire à la couleur originale). Tout comme le dégradé, le camaïeu est une association facile à réaliser.
camaïeu de rouges
Exemple de camaïeu de rouges

Les contrastes

Pour réaliser des harmonies de couleurs plus audacieuses, l'outil réalisé par Itten est un véritable guide. Peintre et professeur du Bauhaus (école à l'origine du design contemporain et de l'architecture moderne), Johannes Itten définit différents contrastes de couleur qui permettent d'associer les couleurs qui ne sont pas nécessairement proches sur le cercle chromatique.
exemples de contrastes en soi
Deux exemples de contrastes en soi

Contraste de couleur en soi

Il s'agit du contraste le plus élémentaire, qui consiste à associer plusieurs couleurs saturées et nettement différenciées.
Le résultat est franc et puissant. On peut retrouver ce type de contraste dans une ambiance pop par exemple.
exemples de contrastes clair-obscur
Trois exemples de contrastes clair-obscur

Contraste clair-obscur

Ce contraste joue sur la différence de luminosité des couleurs.
Un rouge désaturé par le blanc sera nécessairement plus clair que le rouge pur, ou qu'un rouge désaturé par le noir. Le contraste maximal sera ainsi le blanc et le noir purs.
Néanmoins, les couleurs pures elles-mêmes peuvent montrer des différences de luminosité, sans avoir besoin d'ajouter du blanc ou du noir : au maximum de leur saturation, le jaune sera plus clair que le bleu.
Deux exemples de contrastes chaud-froid
Deux exemples de contrastes chaud-froid

Contraste chaud-froid

Ce contraste de température réside dans l'opposition entre les couleurs chaudes (rouges, orangés, jaunes...) et les couleurs froides (bleus, verts, violets...). Cette opposition va renforcer leur caractère chaud ou froid.
deux exemples de contrastes de qualité
Deux exemples de contrastes de qualité

Contraste de qualité

Très contemporain, le contraste de qualité consiste à disposer d'une couleur pure, saturée, lumineuse face à une couleur désaturée, éteinte.
deux exemples de contrastes de quantité
Deux exemples de contrastes de quantité

Contraste de quantité

C'est la proportion d'utilisation entre les couleurs qui va réaliser un contraste. Dans la décoration d'une pièce, on traduit cela en utilisant majoritairement une couleur (sur trois murs par exemple) et en ajoutant des touches d'une autre couleur (un mur, les rideaux, ou des objets par exemple).
L'usage veut que la couleur la plus foncée ou la plus vive soit utilisée en petite proportion car elle est plus forte. Mais rien n'empêche d'en prendre le contre-pied !
Ces harmonies de couleurs sont illustrées ici séparément les unes des autres et peuvent parfois, pour certaines d'entre-elles, paraître trop simples, trop agressives.
En application dans la décoration, on peut combiner ces différents types d'harmonie et jouer sur plusieurs tableaux pour gagner en subtilité ! Par exemple, il est possible de construire un camaïeu de roses auquel on associera un vert pomme en guise de contraste chaud-froid. Ou encore, on pourra jouer sur un double contraste (qualité et quantité) en utilisant un taupe clair en majorité dans la pièce avec des touches de orangé vif sur un pan de mur et parmi les objets de décoration.
On obtient ainsi une infinité de possibilités, et on se rend compte que bien souvent on joue sur les harmonies de couleur sans même s'en rendre compte. Alors n'hésitez plus à vous lancer !

Styles

satisfait ou remboursé Satisfait ou remboursé sous 60 jours
Livraison gratuite Livraison gratuite dès 60€ d'achat
Choix Choix plus de 3000 produits
120 magasins en France 120 magasins en France n°1 de la déco murale
Livraison rapide Livraison rapide avec multiples options
Carte cadeau Carte cadeau cadeaux originaux
Paiement sécurisé Paiement sécurisé avec multiples options
plus Et ce n'est pas fini ! à découvrir

Les engagements de votre magasin

COPYRIGHT4MURS